Regional lithograph library

REGIONAL LITOGRAPH LIBRARY
  -  Lithothèque Régionale-
           (Texte en Français: voir [au dessous] en italique )


The region of Dutch South Limburg and the adjacent area is rich in flint - sources due to geological processes (Cretaceous ). The flint mines in the area Aachen- Heerlen - Liège -Maastricht and Tongeren /Tongres has been described by Felder ( Felder 1998).  In this small  lithograph library, examples are given of the local types of  flint, that have been used in the wide region. The Rijckholt type flint was the most spread, it was found in excavations over 400 km from the original Mine complex, (see also Hauzeur,  Jadin and  Jungels, 2012). The internet references at this page are published in English.(2012)
Generally there are two kinds of flint in the region: the northeastern type ( Simpelveld, Orsbach-Vetschau) and the southwestern type (the rest).  Flint  could have been either used from mines with eluvium- type flint ( like at Rullen (B) and at Banholt (NL) ) or from the sedimentary bedrock  (Hesbaye, Rijckholt).
In eluvium type flint-mines we find dissolved flint, which could vary in (local) colors and features, depending on the altitude of exposure and the rate of the dissolving process, best visible at e.g. Rullen, where many color tones appear in the flint, depending on the original stratigraphy of the sandstone that embedded the flint, which has disappeared lon time ago. Even tertiary rolled flint occurs in eluvium type flint mines, as the eluvium type flint mines could be regarded as 'over- time palimpsests of dissolved  flint, originating from several horizons of the location". See the book: Hauzeur/ Jadin/ Jungels,(ed.) 5000 ans avant J.-C., La grande migration ? pp. 76 -93.


La région de Limbourg- Sud, partie néerlandaise, et la zone adjacente ( Hesbaye et Fourons en Belgique, Aix la Chapelle , Nordrhein Westfalen en Allemagne)  est riche en sources de silex en  raison des processus géologiques (pendant le Crétacé). Les mines de silex dans la région d’ Aix-la-Chapelle /Heerlen/Maastricht/Liège et Tongres ont été décrit par Monsieur Felder (Felder 1998). Dans cette petite bibliothèque lithographique, des exemples sont donnés des types de silex locaux, qui ont été utilisés dans la vaste région. Le  type de silex de Rijckholt était le plus répandu, cela a été constaté dans des excavations de plus de 400 km du complexe minier d'origine. Pour une vue d'ensemble en Français de la diffusion du silex belgo- néerlandais dans la grande région ( y compris Lorraine), voir: Hauzeur/ Jadin/Jungels, 5000 ans avant J.-C., La grande migration ? pp. 76 -93.

Géologie en bref
Au cours de la fin du Crétacé, (il y a environ 60 millions d’années)  la région Limbourg -Sud et une vaste zone autour d'elle,  étaient couvertes par une mer tropicale peu profonde. À l'époque du Crétacé,  la région  peut être comparée maintenant  avec la mer à travers les Bahamas. Dans le calcaire de Lanaye et le calcaire de Gulpen le silex a été formé, dans  plus de 40 horizons, décrits  par les frères Felder (Felder & Felder, 1998, 4 : 111) .
En général, il existe deux types de silex de la région: le type de nord-est (Simpelveld, Orsbach-Vetschau) et le type de sud-ouest (le reste). Le silex aurait pu provenir soit des mines type de silex éluvion (comme à Rullen (B) et à Banholt (NL)) ou de la roche sédimentaire (Hesbaye, Rijckholt). Dans le type silex d'éluvion nous trouvons du silex dissous du Crétacé, qui peut varier  de couleur (locale)  et de caractéristique, mieux visible à, par exemple Rullen (Belgique), où plusieurs tonalités de couleur apparaissent dans le silex, en fonction de la stratigraphie du grès originel où le silex a été intégré. Le même silex tertiaire se produit laminé dans les mines de silex d' éluvion, comme les mines de silex de type éluvion pourraient être considérées comme « de palimpsestes de silex de longue temps, provenant de plusieurs horizons de l'emplacement».


 (image above) 1. Eluvium flint ( grey) in a hill of cretaceous bedrock (orange).2. The top of the hill has been eroded by various climatological influences, like melting waters, frost, rainfall, etc.The flint is outcropping the hill and will accumulate, forming palimpsests. 3. Apart from picking up the flint at the hill s top, holes can be made at the slope to reach the desired flint, that partially outcrops the slope. Eluvium flint often is mixed with tertiary pebbles and, in case of a river terrace, with quaternary gravels.
(image ci- dessus) 1Silex d'eluvium (gris) dans une colline ou dans le  crétacé (orange).2. Le sommet de la colline a érodé par  influences climatologiques diverses, comme de l'eau de fusion, le gel, la pluie, etc. Le silex s'expose en surface de la colline et les rognons vont s'accumuler, pour former des palimpsestes.. 3. En dehors de ramasser la pierre au sommet de la colline, les trous peuvent être faits à la pente pour atteindre le silex désiré le silex affleure le pente de la colline .Silex d'e luvium  souventest mélangé avec des cailloux tertiaires et, dans le cas d'une terrasse fluviale, avec des graviers quaternaires.

 Flint types at this page: Types de silex sur cette page (localisations des mines principaux)
1. Rijckholt [Ryckholt] (Netherlands) 2. Rullen (Belgium) 3. Orsbach (Germany) 4. Valkenburg (Netherlands) 5. Lousberg (Germany) 6. Simpelveld (Netherlands) 7. Hesbaye - Lanaye (Belgium) 8.Anixhe/ Liers (Belgium) 9. Banholt (Netherlands) 10. St. Pietersvoeren (Fourons St Pierre)(Belgium)


1. Rijckholt (Ryckholt) Flint Mining Complex (NL)

Sample location of Rijckholt
Latitude Longitude
50.79579 5.74774
The site of Rijckholt has been described in the book  of the NVG (see below, (1)) The site has been used in open air before 3500 BC, and from ca 3500 BC - 2650 BC the flint has been excavated by miners.

Main description of the flint type:
Black to light grey in color, sometimes banded, most times slightly white spotted. Blue patinas occur very fast, sometimes the flint is only partially patinated, depending on contact with air/ soil. Heavy white patinas occur.\

Le site de Rijckholt, proche de la commune de St. Geertruid,  a été décrit dans le livre de la NVG (voir ci-dessous, (1)), le site a été utilisé en plein air avant 3500 avant JC, et depuis ca 3500 avant JC - 2650 avant JC, le silex a été récolté par des mineurs ( exploitation souterrain).
Description principale de silex du type Rijckholt: 
De couleur noire vers gris clair, parfois en bandes, la plupart du temps légèrement tacheté blanc. Des patines bleues se produisent très rapidement, parfois le silex n'est que partiellement patiné, selon le contact de l'air / sol. D’éapisses patines blanches se produisent pendant des milliers d'années ( d'origine paléolithique, dépendant de la position stratigraphique originale) .
Internet/ references
H. Engelen Summary Prehistoric Flint Mines of St. Geertruid-Rijckholt
Ancient Craft: Rijckholt Flint Mine
Strahlen org Flintmines near Rijckholt
Flintsource : Rijckholt flint
Ancient craft: Rijckholt Flintmines

Felder, P.J. Rademakers C.M.  & de Grooth M. E. Th  (ed.). (1998) Excavations of Prehistoric Flint Mines at Rijckholt-St. Geertruid (Limburg, The Netherlands) by the 'Prehistoric Flint Mines Working Group' of the Dutch Geological Society, Limburg Section.  Bonn, DGUF, 1998. With 37 text-figures & 14 tables 
Gawel G. P.   Steine scherbe : Maasfeuerstein
Kooijmans L. P. L.( 2011 ) On Rijckholt flint distribution and water transport in the Mesolithic and Neolithic in the Netherlands. Acta Archaeologica Ludensia, 4 (26)
Raemaekers D.C.M. ( 1999) (Appendix 2:)  A description of the flint artefacts 
Rademakers, P.C.M. (red.) et al., De prehistorische vuursteenmijnen van Ryckholt - St. Geertruid. Nederlandse Geologische Vereniging, Afd. Limburg. 1998





Typical blueish patinated  flint from Rijckholt
Typique silex de Rijckholt avec patine bleue
White patina at a Rijckholt flint  blade
Patine blanche sur un lame de silex Rijckholt
Fresh excavated block of Rijckholt flint
Rognon de  silex Rijckholt excavé frais

Remark: flint from the limestone of Lanaye ( Rijckholt flint is a part of this) has a quick blueish patina. Even flint tools from the Neolithic period show a blue/ blue white patina.
The same patina is noticed on flint from Romont (B). This patina arises as a chemical reaction, when the fresh flint is in contact with the air.


Remarque:  le silex du calcaire de Lanaye  ou « de  Formation de Maastricht » (le silex de Rijckholt est un exemple représentatif) a une patine bleutée rapide. Même les outils de silex du néolithique montrent une patine bleue / bleue- blanche. La patine est même remarquée sur le silex de Romont (B). Cette patine résulte d'une réaction chimique au contact de l'air. La patine est aussi comparable avec la patine du silex de Spiennes, qui est d’origine de la  même formation.

----------------------------------------------------------------------------
2. Rullen -Haut and Rullen -Bas (B)
Sample location of Rullen Haut
Latitude Longitude
50.71823 5.81893

An article in French about the Rullen site at this weblog can be found here, also interesting for the additional  images.
The flint, found at the Rullen -sites has a variety in color, ranging from grey to red, with varieties in brown, honey color, creamy white, blueish and reddish types. This variety could be the result of the cretaceous sandstone originally embedding  the flint.
Eluvial flint usually is found on hill tops, where eroded surfaces makes the dissolved flint nodules visible. Here we find an accumulation of flint nodules from a variety of underlying layers.This causes a wide variety in quality of the available flint, found at the surface or right below the surface. Rullen is an open air mining site, where the flint was excavated  from small pits.

Un article en français sur le site Rullen à ce blog peut être trouvé ici également intéressant pour les autres images. 

Le silex, trouvé sur les sites de Rullen a une variété de couleurs, allant du gris au rouge, avec des variétés de brun, couleur miel, blanc crème, bleuâtre et types rougeâtres. Cette variété pourrait être le résultat de la position d’origine du  silex dans le grès du crétacé. 
Le silex d'éluvion normalement se trouve  au sommet des collines, où les surfaces érodées rendent les rognons de silex dissous visible. Ici nous trouvons une accumulation de nodules de silex ou d'une variété de causes des horizons sous-jacents.C'est une grande variété dans la qualité de silex disponibles, trouvé à la surface ou juste dessous de la surface. Rullen est un site minier à ciel ouvert, où le silex a été excavé de petits puits.






References
Florkin, J (1997) Rullen-Haut, ébauches et haches taillées en silex, Cahier n° IV de la Société liégeoise de Recherches préhistoriques,  - abstract
Servais J,  Hamal-Nandrin, J ; (1929)  Contribution à l'étude de la taille du silex aux différentes époques de l'Age de la Pierre. — Le nucléus et ses différentes transformations. (2e Article)  Bulletin de la Société préhistorique de France  Vol   26  Iss.  11  pp. 541-552
Vermeersch, P.M., Chow, J., Creemers, G., Masson-Loods, I, Groenendijk, A. & De Bie, M. ( 2005) Neolithische vuursteenontginning op de site van Rullen (Voeren, prov.Limburg) PDF  In: In ',t Ven, I., De Clercq, W. (eds.), Een lijn door het landschap. Archeologie en het vTn-project 1997-1998, pp.313-328.
Warrimont, J.P. de  A.J. Groenendijk 1993 100 jaar Rullenvuursteen: een kleurrijke vuursteensoort nader bekeken, Archeologie in Limburg 57, p. 37-46.

 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
3.Orsbach /Vetschau (D)
Sample locations
Latitude Longitude
50.78421 6.01158

This flint is often particularly black with white dots. The black color might be 'replaced' for a more dark grey color. This is an eluvial flint type that we find exposed at many fields on the hills between Orsbach (D) and Vetschau (D). Walking in this area, some fields are literally covered with this flint type. It has been used in all  stone age periods and played a dominant role for the local flint supply before the mining of the Lousberg  in Aachen. So artifacts found in the region made of this flint type most often have a date before the Late Neolithic. Some small  open air surface mining areas can be found in  the Schneeberg  area near Aachen, and e.g. in a bend of the Schlangenweg. The preparation of the Orsbach / Vetschau flint meant the rather thick cortex had to be removed , so a part of the flint was lost for e.g. the preparation of blades.For this reason, the Lousberg flint, mined only a few kilometers away became more popular.

Ce type de silex est souvent particulièrement noir à pois blancs. La couleur noire pourrait être «remplacée» par une couleur grise plus sombre. Il s'agit d'un type de silex éluvial que l'on trouve exposé à de nombreux domaines sur les collines entre Orsbach (D) et Vetschau (D). Traversant ce domaine, certains champs sont littéralement couverts de ce type de silex. Il a été utilisé dans toutes les périodes de l'âge de pierre et a joué un rôle dominant pour la fourniture  de silex local avant l'extraction de silex de Lousberg à Aix la Chapelle. Ainsi, les artefacts trouvés dans la région, de ce type de silex , ont le plus souvent une date antérieure à la fin du Néolithique. Certains petits espaces minière de plein air ( surface) peuvent être trouvés sur les terrains de 'Schneeberg' près de Aachen, et par exemple dans une courbe de la Schlangenweg ( Aix-La Chapelle- Seffent). La préparation du silex d'Orsbach / Vetschau signifiait que le cortex assez épais a dû être retiré et une partie du silex a été perdue, par exemple pour la préparation de lames. Pour cette raison, le silex de Lousberg, extrait à seulement quelques kilomètres,  est devenu plus populaire.



Variant in grey -black livery
Steine & Scherbe Maasfeuerstein Vetschau/Orsbach Feuerstein
Image, Euregio im Bild : Feuerstein auf einem Acker zwischen Orsbach und Vetschau 
Lithostratigraphische Einheiten Deutschlands : Gulpen Formation ( Litho Lex)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
4. Valkenburg (NL)
Valkenburg flint is found near Valkenburg a/ d  Geul (NL).Just like  the Rijckholt type, this was an important underground  mine flint source for the region,  that has been exploited in the same phase as the Ryckholt mines, ca 3300 BC. The flint was, due to its grain coarse  perfect for the the production of axes  ( shock proof) , but also blades and points are known from the area, despite the coarse grain of the flint.The site has been in use particulary by members of the Michelsberg Culture (MK), ca 4000 BC, (Van Deijck, 1987). During the Late Neolithic the mining area site has been used by members of the S.O.M. -Culture.(Marichal, 1983)


Le silex de Valkenburg se trouve près de Valkenburg a / d Geul (NL), le terrain est très grande ( 10 x 5 km).  Ce type de silex a été trouvé en forme de bifaces Paléolithique Moyen  (de Warrimont 1994, 1996). Tout comme le type Rijckholt, ce fut une importante source souterraine de silex pour la région, qui a été exploité dans la même phase que les mines de Ryckholt, ca 3300 avant J.- C.. Le silex était, en raison de son grain grossier parfait pour la production des haches (résistant aux chocs), mais également pour les lames; des pointes aussi sont connues de la région, malgré le gros grain de la pierre. Le silex de Valkenburg  a été utilisé pendant le Néolithique moyen et final, surtout par les membres de la Culture de  Michelsberg [MK] (van Deijck, 1987).Pendant le Néolithique final l’extraction de silex a été fait par les membres de EGK: Einzelgrabkultur, KB: Bell Beaker [= partie de la Culture S.O.M.] (Marichal, 1983) 

Latitude Longitude
50.86627 5.81863
Internet/ References
Flint source : Valkenburg flint
Charlzz com Flint mines at Valkenburg a/d Geul
Mindat : Flint mine Valkenburg Netherlands


Brounen, F (1993) Neolithic Flint mining at Valkenburg aan de Geul (Limburg, The Netherlands) : a preliminary report  Notae Praehistoricae 12-1992:167-170.
Marichal, H.  ( 1983) De exploitatie, de verspreiding en het gebruik van Valkenburg-vuursteen tijdens het Neolithicum in Zuid-Limburg, Nederland.  Archeologie in Limburg 18 (Special: Valkenburgvuursteen); pp. 6-23, 9 figs./plts. In complete issue, orig. wrps. 4to.
 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  
5. Lousberg Aachen (D)
The Lousberg flint was found  at the top of the Lousberg hill in Aachen, Germany. This hill is a remnant of the calcereous area and looks like a lone standing  limestone island  in the wider region.The hill top and the slopes were excavated in the open air during several periods of the Neolithic. The flint occurs in a banded horizons and has often a brown or redbrown color added to the grey.

Le silex de Lousberg a été trouvé au sommet de la colline Lousberg à Aix la Chapelle en Allemagne. Cette colline est un vestige de la zone crétacé et ressemble à une île calcaire isolée dans  la  région. Le sommet et les pentes ont été excavés à ciel ouvert, pendant plusieurs périodes du Néolithique. Le silex se produit dans un horizon de bandes et a souvent une couleur brune ou rouge-brun au gris ajouté.
Location of Lousberg Aachen on Google Maps
Latitude Longitude
50.78906 6.07518


A visit at the Lousberg (Aachen) gave the following interesting information
You have to search very well for some samples of Lousberg flint in the  yew tree forest
The distribution of the Lousberg - flint  was mainly in northern directions, according to the information at the information panel
The 'mountain' Lousberg was excavated for the flint, during several Neolithic phases, in different stages.
Setup of an axe , made of Lousberg flint, found at Seffent Wilkinsberg, Aachen.(ARBAN collections)
Fuchs C.   Stone and Co - Steinzeitwissen, Lousberg flint ( English version)
Modderman, P.  (1980)  5.000 Jahre Feuersteinbergbau, pp. 308-309 Die Verbreitung von Lousberg-Feuerstein in den Niederlanden und Belgien, ed. Bochum
Weiner, J. (1998)  Der Lousberg in Aachen — Feuer­stein­berg­bau vor 5500 Jah­ren, in: Rhei­ni­sche Kunst­stät­ten, Heft 436, Neuss, , S. 5
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
6. Simpelveld (NL)


Latitude Longitude
50.83879 5.99673
The Simpelveld -flint is an eluvium type flint, found only in a very limited area just southwest of  the village of Simpelveld (NL) partly along the railroad.. It has a characteristic pattern of blueish grey bands in the light grey flint. Like Orsbach Vetschau, it is an Upper Cretaceous flint, of the Valkenburg type. An  image  of a polished axe made of Simpelveld flint  ( click for the image) can be found at the website of Archeologie in Posterholt, by Huub Schmitz.
The flint was originally located by J.H.G.  Franzen from Vaals ( Kooijmans , 1988). Varieties of this flint type, just like varieties of the Valkenburg flint, have a similar appearence as the Rijckholt flint.(Smeets, 2009)
The flint has been recognized in several assemblages, like at  a small Mesolithic site near Maastricht (Drenth & Hazen 2011)


Le silex de Simpelveld est un silex type éluvion, trouvé uniquement dans une zone très limitée juste au sud-ouest du village de Simpelveld (NL) en partie le long du chemin de fer. Il a un motif  caractéristique des bandes gris bleuâtre dans le silex gris clair. Comme le silex d’Orsbach -Vetschau, c'est un silex crétacé supérieur, du type Valkenburg. Le silex a été détecté  par J.H.G.  Franzen de Vaals (Kooijmans, 1988). Les variétés de ce type de silex, tout comme les variétés du silex de Valkenburg, ont une apparence semblable comme le silex de Rijckholt. : tout noir (Smeets, 2009). Le silex a été reconnu dans plusieurs assemblages, comme sur un petit site mésolithique près de Maastricht (Drenth & Hazen 2011)

References
Arora, S.K. J.H.G. Franzen  (1987) Simpelveld vuursteen. Een nieuw type vuursteen
Archeologie in Limburg, ISSN 1384-7538 (1987), pag. 23-27
Drenth E. & Hazen P. L. M., (2011)  Een vermoedelijk door mesolithische jager-visser-verzamelaars kortstondig gebruikte site te Maastricht (Nl). Notae Praehistoricae , 31/2011 : 259-265.
Kooijmans, L.P.L. (1988) Limburg vuursteenland pp 170- 182
Smeets, J.H.M. (2009) Vuursteen uit de Roerstreek , in Informatie bulletin Streekarcheologie Peel, Maas& Kempen, pp 12

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
7. Hesbaye = Lanaye, Eben-Emael, Wonck, Bassenge, (B)

St. Pietersberg 1 flint Lanaye -Visé  , location at Caestert/ Caster, in the far south point, above the Albert Canal. Light grey, rather granulated flint; Neolithic flint atelier at a field at Caster. Coordinates :  lat 50.796984 long 5.688150; Flint atelier:  lat 50.799832 long 5.686755 (Felder, 1979)

 St. Pietersberg 2 flint Lanaye - Visé ; location Montagne St. Pierre; in the steep east slope of Mt. St. Pierre, from the chalk of Emael. See the article at Regional Limburg (NL) Neolithic  Hesbaye flint is mostly a light to dark grey flint type, ranging in quality from fine to coarse.
The low quality flint of St. Pietersberg 2 has been reported from the environments of Alken (B), indicating other flint sources were not available(?) 


Le silex de Lanaye est d’origine des horizons dans la Formation Maastrichtien (Crétacé final). L’utilisation est surtout locale, mais les grandes zones d’activités dans la région Mt. St. Pierre suggèrent que la diffusion de ce type de silex peut être plus grande.
St. Pietersberg 1 Silex de Lanaye-Visé, emplacement du plateau de Caster, au point extrême sud, au-dessus du Canal Albert. Gris clair, plutôt granulé silex;  silex atelier néolithique sur un terrain calcaire. Coordonnées: Lat 50.796984 5.688150 longit.; Atelier silex de Caster: Lat 50.799832 5.686755 longit. (Felder, 1979,  Groen, 2012)
St. Pietersberg 2 Silex de Lanaye - Visé; emplacement sur les pentes de la Montagne Saint-Pierre, dans la pente raide à l'est pas loin du pont de Lanaye( premier courbe direction Eben Emael), de la craie de Emael. Le silex d' Hesbaye est surtout de couleurs grises ( foncée et blanche), allant de la qualité de fine à grossière. Le silex de faible qualité de St. Pietersberg 2 a été signalé p.e. dans les environs d'Alken (B) a une distance de 30 km, indiquant que  les sources de silex n'étaient pas disponibles pour tout le monde (?).
Description du silex : apparait  surtout en gris, foncé ou blanc, avec des bandes, de temps en temps melée un peu brun, par raison d’influences extérieures, dépendant de l’horizon originale.Le silex est généralement un peu plus granulé que le silex de Rijckholt, Banholt et Valkenburg.
Il y a plusieurs petites mines dans la région, du même type de silex mais  pas connues pendant l’age de pierre ( utilsé p.e. pour des pavements de chemins ou constructions des batiments)


Location of Lanaye in Google Maps
Latitude Longitude
50.76589 5.60749



Banded Hesbaye type flint, photographed at Bassenge (Belgique)
L. J. Groen ( 2009) Neolithic open air mining at Halembaye (Belgium) article in: ARbannig Regional Limburg (NL)Neolithic
Mars Demo Hesbaye type flint
Flintsource :  Lanaye chalk flint
---------------------------------------------------------------------------------------------------
8. Liers /Anixhe (B)

Latitude Longitude
50.70559 5.56200




The Flint of Liers - Anixhe- Tilice  is a special grey flint type with remarkable smaller white dots and points. The flint has a typical shiny patina. This flint type originates from a wider region around Liege. It is found at the surface in the area of Ans, Rocourt, Sainte-Walburge, Vottem, JuprelleLiers and Anixhe and especially known from  regional  LBK contexts.



Le silex de Liers - Anixhe - Tilice est un silex gris spéciale avec des remarquables petits points blancs et de npmbreux petits points (blancs). Le silex (au moins du Néolithique ancien)  a une patine brillante typique. Ce type de silex provient d'une région plus large autour de Liège. Il se trouve à la surface dans la zone d Ans, Rocourt, Sainte-Walburge, Vottem, Juprelle, Liers et Anixhe et 'est surtout connu des contextes régionaux Rubanés (Omaliens).

References
Silex d'Anixhe : Forum préhistoire en Lorraine
Tilice -Anixhe :

Bulletin de la Société préhistorique de France  Vol  47  Iss  3-4   l pp. 97-117
[Images par J -J. Paquay]


Hamal-Nandrin, J. et Servais J . 18S8 à 1927— Fouilles à Tilice (Fexhe- Slins). Les fonds de cabanes omaliens. Fouilles exécutées de

---------------------------------------------------------------------------------------------------
9. Banholt (NL)

Latitude Longitude
50.79155 5.79932

This type of flint belongs to the   flint group of the cretaceous Lanaye, and has similar features, like e.g. the flint type of Rijckholt. It is most grey or black with sometimes some brown influences.Small grey -white spots and black spots occur, together with black lines. The Banholt- type flint has been used by the first farmers of the LBK and has been used in a regional context up to ca 20 km. It was, like the Rijckholt flint,  especially used for the production of blades.


La plus vieille mine de la région, monument archéologique et géologique.  Ce type de silex appartient au groupe silex du crétacé Lanaye, et a des caractéristiques similaires, comme par exemple le type de silex Rijckholt. Il est plus gris ou noir avec parfois quelques influences bruns..Petites taches  blanche-grises, des points blancs et les points noirs se produisent, avec des lignes noires. Le silex type Banholt a été utilisé par les premiers agriculteurs Rubanés (Omaliens)  et a été utilisé dans un contexte régional jusqu'à environ 20 km. Il était, comme le silex de Rijckholt, notamment utilisé pour la production de lames. Comme le silex d’éluvion partout dans la région c’est bien possible que le silex a ét é utilsé pendant les périodes avant le Néolithique.



Finds of Servais Hutschemakers, Banholt flint type Images taken of the board at the flint mine of Banholt)
Trouvailles de Servais Hutschenmakers, de type silex de Banholt; Images du plateau de mine de silex à Banholt
Mine pic , Neolithic found at St. Geertruid (NL)

Pic minier, trouvé à St Geertruid (NL)

Point and side scraper, Middle Palaeolithic ca 45.000 BP, Banholt
Pointe et racloir , ca 45.000 BP, trouvés à Banholt
See the article at this weblog / Voir aussi l'article  Prehistoric activity near Banholt

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
10. St. Pietersvoeren (Fourons St. Pierre) Vrouwenbos (B)

Coordinates 50.730 89 x  5.8337
The mines are located in the eastern slopes of the Voer- valley, just south of St. Pietersvoeren (Community of Voeren) ,east of the hamlet named "Peerds". Eluvium flint has dissolved out of the Lanaye chalk, partially also tertiary rolled flint stones and was dug up by digging holes in the ground.


Coordonnées 50.730 89 x  5.8337
Au sud de la  commune de Fouron  St. Pierre, on trouve le Bois Communal avec quelques mines néolithiques. Synonymes : Bois Baar, Bois Magis. Les mines sont situées dans le versant oriental de la vallée des Fourons, juste au sud de Fouron St. Pierre (Communauté des Fourons), à l'est du hameau nommé "Peerds". Le silex éluvion a été  dissous dans la craie Lanaye, melangé  avec des cailloux  tertiaires roulés et a été excavé en creusant des trous dans le sol.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(other locations / autres localisations)
11. Hoogbos (B and NL) Mheer Hoogbos 1, 2; Mheer -Hoogbos 3

Coordinates at 50.77520 x 5.780600
At the south slope of the Hoogbos, at both sides of the boundary between The Netherlands ( community of Mheer)  and Belgium ( community of 's Gravenvoeren/ Fourons le Comte), several flint -ateliers were detected, using local flint nodules from the slopes. At the left side of  the foothpath  from the Hoogbos to Libeek, several pits are still visible, most possibly from the Neolithic( De Warrimont, 2007)  The eluvium type flint , eroded out of  the Lanaye chalk on top of the hill and has similarities with the Rijckholt flint type ( mostly black flint type).

Coordonnées 50.77520 x 5.780600
Sur la pente sud de la « Hoogbos »( traduit : Haut- Bois),  sur les deux côtés de la frontière entre les Pays-bas (commune de Mheer) et en Belgique (communede Fourons -le -Comte), plusieurs ateliers-silex ont été détectés, à l'aide de nodules de silex local. Sur le côté gauche du sentier de la Hoogbos à Libeek, plusieurs fosses sont toujours visibles, probablement  utilisées depuis le Néolithique (Warrimont, 2007) Le silex de type éluvion de la craie de Lanaye au sommet de la colline présente des similitudes avec le type de silex Rijckholt (principalement de type silex noir), mais on y toruve aussi le silex d’éluvion du type d’Orsbach
References
De Warrimont, J.P. (2007) Middle Palaeolithic sites near Maastricht , in: PalArch’s Journal of Archaeology of Northwest Europe 1, 3 (2007)


12. Rodebosch (B)

Coordinates : 50.72470 x  5.8623
Community of Voeren/ Fourons, Remersdaal. This flint mine was discovered by Hamal Nandrin in 1919. Synonyms for this location are: flint of the Bregadier Halleux or Bois rouge flint
Eluvium type flint, that has teh same appearence like the Rullen flint ( mostly honey -colored) (Loecker, 2001) ; prehistoric tools were detected here, coming from the Lixhe 3 chalk.(Straet & Buntgens, 1979 -1982). The location is disturbed by  flint -excavation activities for the pavement of roads.


Coordonnées : 50.72470 x  5.8623
Communauté des Fourons, Remersdael , Belgique.. Cette mine de silex a été découverte par Hamal- Nandrin en 1919. Synonymes de cet emplacement sont : silex de  Bregadier Halleux ou silex de Rodebos. Le type de silex, éluvion  qui a une présence  similaire  avec le silex de Rullen principalement de couleur miel, par raison des influences tertiaires. (Loecker, 2001) ; outils préhistoriques ont été observées ici, venant de la craie de Lixhe 3.(Straet, & Buntgens, 1979-1982). L'emplacement est perturbé par les activités flint-notamment pour le revêtement des routes.

References
Loecker de D (adaptated after N. Schlanger ,  N.Goren -Inbar et al. ( 2001) syllabus : TechnologicalAnalysis of Middle Palaeolithic (surface-)collections  RTF
Straet, H.C & Buntgens, M. (1983) Atelier de taille du silex au "Bois Communal" à Sint-Pieters-Voeren, Archaeologia Belgica, Conspectus MCMLXXXIII 258, 13-14 
Straet, H.C & Buntgens, M. (1982)  Fouilles au bois communal à Sint-Pieters-Voeren, Notae Praehistoricae 2, 49-52..
Buntgens, M. & Straet, H.C. 1979: Atelier de taille du silex au bois communal à Sint-Pieters-Voeren, Archaeologia Belgica 213, 34-38.
 


13. Keerderbosch (NL)
14. Bemelen Mettenberg (NL)
15 Cadier en Keer Bundersberg/ Schiepersberg (NL)

16 Spiennes (Belgique)
Location  localisation see Google maps location of Mines Spiennes
Neolithic flint mine area near Spiennes, discovered by Albert Toilliez , an engineer of Mons. Exploited and used by the people of the Michelsberg Culture, ca 4.300 -3.700 years BC. Images by J.J. Paquay.



Les minières néolithiques de silex de Spiennes se trouvent dans une zone calcaire de la province de Hainaut en Belgique, à Spiennes, pas loin de Mons et seulement  à 50 km de Valenciennes (France). Les mines ont été découvertes par Albert Toilliez  en 1851.Comme à Rijckholt aux Pays –Bas, le site appartient principalement à la culture de Michelsberg (4 300-3 700 ans avant J.-C.). Le sous-sol est composé de craies blanches remontant au Campanien avec de bas en haut les formations d'Obourg, Nouvelles et Spiennes, la dernière formation contenant les horizons ( ca 50 bancs) de silex. Le site de Spiennes, est  patrimoine mondial de l'humanite, et est ouvert à tous.
Description de silex de Spiennes : silex de couleur gris,  avec des bandes plus foncées, taches gris blanches, et parfois avec des zones brun-rouge, par influence des sels de fer. Il existe aussi des « rognons jasperisés » , avec des bandes ondulées.

Collet H , Van Neer W., (2002) « Stratigraphie et faune d’un puits d’extraction néolithique à Petit-Spiennes ». Anthropologica et Prehistorica 113 : 73-104
Hubert, F (1997) « L'exploitation préhistorique du silex à Spiennes ». In : Carnets du Patrimoine n°22. Ministère de la Région wallonne, Direction générale de l'Aménagement du Territoire, du Logement et du Patrimoine, Namur : 31 p.
Les minieres Néolithiques de Spiennes  

References / recommended websites and articles / Références /Sites Web recommandés des  et articles
Very complete website about flint in Europe Flintsource Net
Bekendam  R. F. ( 1998) [Geotechniek:] General description of the mines and their geology  ( in:  De limburgse mergelgroeven)
Clarke A. ; Lithic specialist: interesting articles about various stone types 
Felder , W. M. ( 1998) Overzicht van de prehistorische vuursteenexploitaties binnen het krijtgebied tussen Aken- Heerlen –Luik-Maastricht en Tongeren, in:  Rademakers, P.C.M. (red.) et al., De prehistorische vuursteenmijnen van Ryckholt - St. Geertruid. Nederlandse Geologische Vereniging, Afd. Limburg. 1998, pp 169- 192

Vergroote, A. (2005) Technological analysis of Middle Palaeolithic (surface) collections


Some examples of flint from other countries


1. Bergerac flint
The Bergerac flint is found in the area of Bergerac, department Dordogne (l'Aquitaine) 
Bergerac flint is very suitable to perform  arge blades, axes, but is grainy but less beautiful than others. It is easily processed because of the almost absence of  inclusions and impurities.Flint Bergerac is one of the best known markers prehistorians and used since the Early - Middle Palaeolithic period (Acheulean) (Fernandes et al. 2012). During the Upper Palaeolithic period, the , to the south to the Pyrenees, flint was more wide spread, in the north to the region of Poitiers.


1. Silex bergeraçois 
Le silex de Bergerac se trouve dans la zone de Bergerac, département de la Dordogne (l'Aquitaine)
Ce silex est bien pour faire de grandes lames, des haches, mais est granuleux et moins beau que certains autres. Il se taille bien car pas il n'y a pas beaucoup d'inclusions et d'impuretés.


Le silex du Bergeracois est l’un des marqueurs les plus connus des préhistorien, et a été  utilisé depuis la période paléolithique moyen et ancien (l'Acheuléen) (Fernandes et al. 2012),
Pendant la période du Paléolithique supérieur,le silex était plus répandu , vers le   sud aux Pyrénées, vers le nord a la région de Poitiers






 Images courtesy of JeanYves Ringenbach, France
 Images courtoisie de Jean-Yves Ringenbach, France

References/ internet

AHN viewer  © Geodan 2013, Height data © ahn.nl Open data: maps of locations in the Netherlands /cartes des localisations aux Pays Bas
Boëda E., Kervazo B., Mercier N., Valladas H., 1996 : Barbas c’3 base (Dordogne) une industrie bifacialecontemporaine des industries du moustérien ancien : une variabilité attendue. Quaternaria nova, VI, p. 465- 504.
Chadelle, J-P. (1989)   Les gisements paléolithiques de Champ-Parel àBergerac, Dordogne, France. Rapport préliminaire des opérations de sauvetage 1958-1989.  ;Paléo Vol.   1 Iss.   1   pp. 125-133

Bulletin de la Société préhistorique de France     1952    Vol   49  Iss   3-4  pp. 145-147
Fernandes P, Morala  A , Schmidt, P , Séronie-Vivien M.-R., Turq  A. (2012) Le silex du Bergeracois : état de la question PDF ; Quaternaire Continental d’Aquitaine, excursion AFEQ - ASF 2012
Surmely,F  Boudon,P.  Briot D. & Pin Chr.  (2008) La diffusion des silex crétacés dans le centre du Massif central durant la préhistoire (Paléolithique, Mésolithique, Néolithique). Contribution à l’étude de la circulation des matières premières lithiques sur de longues distances  pp 115-144 dans 20 | 2008 : Spécial table ronde (2e partie) : Le Gravettien : entités régionales d’une paléoculture européenne, Les Eyzies, juillet 2004  Paleo revues
Bloc naturel de silex  Bergeracois, image
Wiki commons Relief de la Belgique 4, par Jean Louis Hensmaps of locations in Belgium/ localisations des lieux en Belgique






 
to be updated 
mise en jour plus tard

 


No comments:

Post a Comment