Diapositives Archéobotanique /Histoire de la végétation / Périodes glaciaires Limbourg Sud


Sélection* des diapositives sur la histoire de la végétation et les périodes glaciaires dans  la région Limbourg -Sud et les environs, avec information générale

* la sélection est basée sur le droit d'auteur, donc aucune image d'autre sources  n'a été utilisé (1994 – Loi relative au droit d'auteur/ LRC 1985).


Sélection de diapositives traduits en Français,  de la conférence "Histoire de la végétation dans le Limbourg Sud et environs" par L.Jimmy Groen, ancien chercheur archéobotanique.
Détenus à  le NHGL Natuurhistorisch Genootschap Limburg à  Maastricht (NL) et  à Heerlen (NL) en 2008, le RWTH Rheinisch-Westfaelische Technische Hochschule à Aachen (D) 2009 ( adapté en Allemand) et l' observatoire publique Corona Borealis  à Zevenaar (NL), 2009 (adapté) et le IVN Instituut voor Natuureducatie en duurzaamheid  à Weert (NL) 2010 (adapté). Les références scientifiques utilisées pour cette présentation sont énumérées ci-dessous.

Clicker l'image pour agrandir s.v.p.





Après les travaux d'excavation va commencer: les spécialistes des matériaux vont examiner les échantillons  d’excavations, prise à partir de pistes différentes







L'échelle de temps de Blytt-Sernander est une séquence d'étapes géologiques dans les 15.000 dernières années.
La classification a été faite sur la base de la recherche sur la succession de la tourbière danoise dans les marais, que l'information sur le climat et les changements climatiques au cours des 13.000 dernières années a cédé.


Vue d'ensemble schématique d'un alésage dans les couches de Leiffenderven (Limbourg sud, ici utilisé comme un exemple) et la correspondance de sol. Les palynozones correspondent  à les couches de sol

La période Tardiglaciaire est caractérisé par l'absence d'arbres

Au cours de la brève interstadiale, comme le Bølling, nous voyons des arbres apparaissent, les plus des bouleaux

Les palynozones correspondent à les couches de tourbes différentes. L'Atlantique est l'exemple pour la Végétation Potentielle Naturelle, mais la comparaison n'est pas tout à fait exact ( par raison de l'influence de l'homme sur le paysage  a partir de  la période Néolithique- on a influencée ( et souvent aussi transformé) les sols, les systèmes hydrologiques, les systèmes écologiques, etc. )




Le mésolithique est la période de forêts connectés. Dans ce paysage, la diversité biologique était plus grande que dans les paysages plus ouverts, les territoires humaines ont été plus limitées


Impression de la végétation a Liège pendant le Mésolithique



Il est clair que les forêts de tilieuls couvert la plupart de la surface. Ces forêts de tilieuls
ont une diversité dépendant de sol, climat. etc 


Projection du type de végétationqui se développait  au cours de l’Atlantique donne une impression de la végétation naturelle dans une certaine région, basée sur les conditions géologiques

Sur la base de la végétation naturelle dans l'Atlantique /Mésolithique nous pouvons dessiner les cartes pour la conservation de la nature de au jour d’hui, mais lea végétation naturelle n'est plus la meme, par raison des changements de la terre par línfluence de l'homme

La réduction de l'aulne et l'augmentation de la quantité d'herbes signifie le début du Néolithiqu : l’homme a ouvert le paysage dans les zones d’inondations plus loins des fleuves et ruisseaux

Nous parlons de forêts de tilleuls dans le Mésolithique. En fait, si les quatre types, caractérisés sur la base de l'association( voir diapositives ci- dessous). Les forêts de tilleuls sont ensuite remplacées par des forêts d' hêtres (ca 1100 av. JC)









Exemple de la végétation naturelle ( arbres) dans un domaine particulier - un transect entre le fleuve (Meuse)  à Maastricht et la « Bemelerberg », une montagne calcaire


Il n'est pas toujours sûr que si les plantes sont cultivées ou à l'état sauvage Il n'est pas toujours sûr que si les plantes sont cultivées ou à l'état sauvage les exemples incluent les mûres, les framboises et noisettes

le tilleul ont été utilisées comme fourrage pour le bétail, si c'est la cause de la forte réduction du tilleul n'est pas connue. Le diagramme montre la situation représentée à la fois de la période de la  Bande Rubinée (pour la Belgique:l' Omalien)  sur les sols de loess

Après avoir quitté la région, on distingue une régénération de la forêt dans les diagrammes polliniques. Au fin du Néolithique ( 2.500 av. JC) , l'influence humaine est bien visible sur le paysage, par le ratio entre herbes et aulnes, les derniers diminuent

Position de la présence d'espèces d'arbres en Europe, 5000 avant J.C. ; Le hêtre
est encore présents au sud des Alpes, orme tilleul et chêne sont arrivés en l’Europe Nord-Ouest..Après chaque arbres froid glacial migré vers le nord, où les espèces appauvries ou ne pouvait pas retourner, comme le Sapin ( bouchon génétique)


L'épicéa est l'exemple de ce genre ne sont pas restitués dans notre région

La barre rouge sur la droite montre l'influence de l'homme. Le plus épais, plus d'influence sur le paysage et la végétation.Nous voyons le remplacement du tilleul par le hêtre pendant l'Age de Bronze

La situation dans l'âge du bronze 
n'est pas tout à fait clair,le nombre de pollen du plantain dans les diagrammes démontre une diminution de l'influence humaine dans le zone 8a, (correspondant  l'age de bronze)

L'âge du bronze marque le début de la création de vastes
bruyères, par l’influence humaine.

Le charme est une espèce qui apparaît dans l'Age du Fer

Dans la période romaine, le paysage est intensivement utilisée pour la culture des céréales, telles que les vergers 

Sur la base d'études archéobotaniques (C.C.Bakels 2002) , une reconstruction de la végétation limitée est possible. Il est démontré que le paysage était ouvert, comme l’habitude en cas des objets militaires

Dans les échantillons,  remarquable nombres de  gouttelettes de feront été  trouvées, des preuves d'activités de forgeage, tres probablement pour la construction des bases des ponts Romains

Les graines brûlées sont rétrouvées dans l’ état ​​carbonisé, et indiquent une usage générale dans toute la commune de Maastricht pendant la période Romaine


Trouvailles  de l'époque romaine et du Moyen-Age viennent directement à partir de couches superposées. Il est pensé que les couches intermédiaires sont emportés par la Meuse



Après la période romaine, nous voyons le reboisement de la zone

Dans la période des Francs ont été plantés des forêts de hêtres pour la chasse.



Le pin sylvestre est démontré dans les diagrammes polliniques jusqu ‘à la période Romaine. Disparu pendant le Moyen- Age.




Références générales, archéologie, archéobotanie
Alterra: Landelijke Vegetatie Databank,Wageningen
Arora, S.K.,1990. Archäologie im Aulnebachtal, Arch.Rheinland.1989:23-25
Arnold,G, 1986 Pollenanalytischen untersuchungen zur Vegetationsgeschichte und Siedlungsentwicklungim südlichen niederrheinischen Tiefland bei Wickrathberg an der niers
BakAulne, C.C. 1982 :The Settlement system of the Dutch Linearbandkeramiek
BakAulne, C.C. 1992: FPigamon s and seeds from the Linearbandkeramik settlement at Meindling, Germany, with special reference to Papaver somniferum
Bastiaens, J., O. Brinkkemper, K. Deforce, B. Maes, Chr. Rövekamp, P. van den Bremt & A. Zwaenepoel (B. Maes ed .2006: Inheemse bomen en struiken in Nederland en Vlaanderen. Herkenning, verspreiding, geschiedenis en gebruik
Bouwmeester Hein  2003 Amsterdam, Daten über  ‘Erosion’ (ingezeignet mit  e    ):von IBED – SCAPE
Brinkkemper, O., 2006 : Study of the preservation quality of archaological sites using botanical macroremains, BROB 46.
Broek,J.M.M. Van den, 1980 :Ouderdom en vorming van de dalopvulling tussen Schinveld en Sittard
Bunnik F.P.M. 1999: (Dissert.) Vegetationsgeschichte in die loessregion zwischen Rhein und Maas
Cordy J.M 1991.: Paleoecology of the late glacial and early postglacial of Belgium and neighbouring areas ()
Hoek W.Z 1996 : Paleogeography of Lateglacial vegetations. Aspects of Lateglacial and Early Holocene vegetation, abiotic landscape, and climate in the Netherlands“ Thesis, also published as Nederlandse
Geografische Studies 230, Utrecht/Amsterdam
Groen L.J. 2004: intern bericht Botanische  macroresten uit de Romeinse Periode (III a3) te Maastricht Wyck aan de  Rechtstraat 52/63 Maastricht , dienst S.O.G  Dienst Cultureel Erfgoed Commune  de Maastricht,
Groen L.J. 2004 : Maastricht Lenculenstraat 21 Archeobotanica  uit het 7-8e eeuwse Jekerdal  - intern bericht, S.O.G  Dienst Cultureel Erfgoed Commune de Maastricht
Habelt R. Dr 1999. Archäobotanik im Rheinland: Agrarlandschaft und Nutzpflanzen im Wandel der Zeiten, Eine Veröffentlichung des Landschaftsverbandes Rheinland, Rheinisches Amt für Bodendenkmalpflege, Materialien zur Bodendenkmalpflege im Rheinland Heft 10, 1999 Rheinland-Verlag GmbH, Köln, Bonn
Hoek, W.Z. 1997 , Atlas to Palaeogeography of Lateglacial Vegetations - Maps of Lateglacial and Early Holocene landscape and vegetation in The Netherlands, with an extensive review of available palynological data. Netherlands Geographical Studies 231, Utrecht.
Huisink M. 1997 , Sedimentological and morphological changes of a lowland river as a response to climatic change; the Maas, The Netherlands. Journal of Quaternary Science 12, pp. 209-223.
Janssen C.R. 1960 ( Dissert.)On the late- glacial  and post-glacial vegetation of south Limburg(Netherlands) dissertation
Janssen, C.R. 1973, Local and regional pollen deposition. In: Birks, H.J.B. & R.G. West
(eds.), Quaternary Plant Ecology. Blackwell Scientific Publications, Oxford. pp. 31-42.
Janssen, C.R. 1980  Some remarks on facts and interpretation in Quaternary palynostratigraphy.
Bulletin de l'Association francaise pour l'Etude du Quaternaire 4, pp. 171176.
Janssen, C.R. 1981, On the reconstruction of past vegetation by pollen analysis: Areview. Proceedings 4th International Palynological Conference Lucknow (1976-77)-3.pp. 163-172.
Kalis, A.J./ Bunnik F.P.M.Holozäne Vegetationsgeschichte in der Westlichen Niederrheinischen Bucht Deuqua Führer 1 Hannsur
Nick, Peter (Prof. Dr.)2003: Is Alnus viridis 'a' glacial relict in the Black Forest ?
Panhuysen R.,2002: Demography and Health in early medieval Maastricht. Prosopographical observations on two cemeteries.
Scholz & Degen 1999,: Wald- und forstgeschichtlicher Entwicklungen 
Sterckx Geert & Desiré Paelinckx 2004 Habitattypes van de Europese Habitatrichtlijn
Straka H 1957. :Pollenanalyse und Vegetationsgeschichte
Teunissen,Liesbeth  1999 (Dissert.)Midden-bronstijdsamenlevingen in het zuiden van de Lage Landen Een evaluatie van het begrip ‘Hilversum-cultuur’
Teunissen, D. 1983, The development of the landscape of the nature reserve De Hamert and its environs in the northern part of the province of Limburg, The Netherlands. Geologie en Mijnbouw 62, pp. 569-576.
Van Dinter M. 1993, Palynologisch onderzoek in de omgeving van St. Odilienberg, Limburg. Internal Report Laboratory for Palaeobotany and Palynology, Utrecht.
Verelst K , Groen L.J. et al 2003 : (in) ADC rapport 389 (Maastricht,Bunschoten) Maastricht Stokstraat 35, Een reconstructie van het verloop van de Maas in de 11e siècle en  het mogelijk  gebruik van de Romeinse Stadsmuur langs de Westelijke Maasoever
Wetzels, E.  2004 :Bijdragen van Lenculenstraat 21 Intern Bericht  S.O.G  Dienst Cultureel Erfgoed Gem.  Maastricht
Woithe, Franka, 2003 (Dissert.) Untersuchungen zur postglazialen Landschaftsentwicklung
in der Niederlausitz
Zagwijn, W.H., 1963. Pollen-analytic investigations in the Tiglian of the Netherlands. Mededelingen Geologische Stichting, N.S. 16: 49-71.
Zagwijn, W.H., 1994 : Reconstruction of climate change during the Holocene in western and central Europe based on pollen records of indicator species, Vegetation History and Archaeobotany 3, 65-88.
Zelikson E. Reconstruction of Holocene vegetation and tree-line history in Northern Iceland – evidence from Vesturárdalur, Tröllaskagi peninsula
IMAGES: ARCHEON, ARCHEOFLOR – photos graines, L.J. Groen, Par internet, Office de Tourisme  Pologne, RACW Amersfoort, Campagne de la France, Commune  de Maastricht, Province de Limbuorg, Staats Bos Beheer Nederland (SBB), Bialowieza.net. Poland

Références botaniques (*V.P.N.)
Cab abstracts, Cabi org. abstracts database (*VPN)
Elenga H. Et al:  2000 Pollen-based biome reconstruction for southern Europe and Africa 18,000 yr BPJournal of Biogeography, 27, 621–634
Heukels & Van der Meijden 1996 Flora 22e druk
Hommel P.W.F.M. en de Waal R.W. , Spek Th. 2000: Referentiebeelden voor forêtontwikkeling in Nederland?
Jansen John A.M & Schaminée J.H.J 2003 Habitattypen (*PNV)
Kelt Douglas A. 1997 Assembly of local communities: consequences of an optimal body size for the organization of competitively structured communities
Sterckx Geert & Desiré Paelinckx 2004 Habitattypes van de Europese Habitatrichtlijn (*VPN)
Westhoff,W & Den Held A.J.   1969 ( 1982) Plantengemeenschappen in Nederland
Weeda E.J 2005 Atlas van Plantengemeenschappen in Nederland / 4 / druk 1
Kuiters A.T. 2004: Ontwikkeling van mozaieklandschappen onder invloed van begrazing Alterra 1105
Neite H,  Wittig R, 2004:Acid indicators around the trunk base of Fagus sylvatica in limestone and loess beechwoods: distribution pattern and phytosociological problems
Ozinga W.A. & Schaminée J.H.J  2005: Target species, Species of European concern, A database driven selection of plant and animal species for the implementation of the Pan European Ecological Network. Alterra 1119
Zacharias,D en Brandes D, 2004 Species area-relationships and frequency — Floristical data analysis of 44 isolated woods in northwestern Germany -Springerlink
Images , Toutes modèless: Paleoflor 2005- 2008 Biomatics 2007 + Jón Baldur Hlíðberg 2002. Reykjavík 

Références analyses pollinique

F. Bunnik (NL), C.R. Janssen(NL), A.Kalis (D), G.Arnolds (D) Analyses polliniques des horizons de loess
W.Zagwijn Analyses générales (Pays-Bas):  (NL)
Bunnik F.P.M. (1999) (Dissert.) Vegetationsgeschichte in die loessregion zwischen Rhein und Maas
Kalis, A.J./ Bunnik F.P.M. Holozäne Vegetationsgeschichte in der Westlichen Niederrheinischen Bucht Deuqua Führer 1 Hannsur
Janssen C.R. (1960) ( Dissert.)On the late- glacial  and post-glacial vegetation of South Limburg (Netherlands)  [dissertation]

________________________________________________________________

Sélection* des diapositives sur les périodes glaciaires dans la région Limbourg -Sud et les environs, avec information générale.

* la sélection est basée sur le droit d'auteur, donc aucune image d'autres n'a été utilisé (1994 – Loi relative au droit d'auteur/ LRC 1985).


Références "Paysage et Végétation pendant les périodes 'glaciaires'


nB.A.A.C Den Bos: chronostratigrafie
nBrinkkemper O. 2003-2005 RADAR relationele archeobotanische database van de Rijksdienst voor Archeologie, Cultuurlandschap en Monumenten (RACM), Amersfoort
nCordy J.M.: Paleoecology of the late glacial and early postglacial of Belgium and neighbouring areas (1991)
nEhlers, J. (ed.), (1983) Glacial deposits in North-West Europe. Balkema, Rotterdam.
nGlacial Vegetation NOAA USA gov dept. 2003/2004
n
Hoek W.Z. (2000) Abiotic landscape and vegetation patterns in the Netherlands during the Weichselian Late Glacial Journal of Geosciences 79/4 2000
nHussein Kamal M ,  (1998) Damascus Syria Jaral –El-Opgravingen in de Arab groeve ,1998
nJanssen C.R. (1960) On the late –glacial and post-glacial vegetation of South Limburg NL JSTOR Diverse bronnen /afbeeldingen internet, interscience,
nMulder, E. de, Geluk, M.C., Ritsema, I., Westerhoff, W.E., Wong, T.E. (eds.), 2003. De ondergrond van Nederland. Geologie van Nederland, nr. 7
nMeijer H. (2006) Flora en fauna “Holt und Haar|”gegevens uit een Weichselien groeve gecombineerd Van Geel/  Van der steeg  in: Cranium23 nr.2- 
Hoek et. al;  (2003) Late glacial environmental changes recorded in calcareous gyttjadeposits at Gulickshof, Southern Netherlands [hfdst 6]

n Peter N. (2004) Eric Steig and Ed Waddington, (faculty advisers)
nGeologija: Palynological characteristic of Karganian deposits in Surgut Priobye (Late Pleistocene of West siberian Plain) Vilnius 2007 p. 25-33
nGeonews VU NL
nGeologie en Mijnbouw 3-1967
nHeukels interactieve flora, 2006
nRobertson A-M. de (2000)  The Eemian interglacial in Sweden, and comparison with Finland
nNils Axel Mörner Eustatic and climatic changes during the last 16,000 years G&M 48- 41969
nWarrimont, J.P.L.M.N ( 2007) Prospecting Middle Palaeolithic open-air sites in the Dutch-Belgian border area near Maastricht,.
nStraka  (1957) Pollenanalyse und Vegetationsgeschichte 1957
nStaalduinen, C.J. van, ed., (1977) Geologisch onderzoek van het Nederlandse Waddengebied. Rijks Geologische Dienst, Haarlem
n
nZe 
nZagwijn W.H. et al  (1985) Atlas van Nederland deel 13,. ‘s Gravenhage
nZagwijn W.H. (1988) Pollendiagramms, 1988 e.v. unpublished
nZagwijn, W.H. (19860 The Pleistocene of the Netherlands with special reference to glaciation and terrace formation. Quaternary Science Reviews, 5: 341-345.Zagwijn 1992,1993
nZolitschka B. et al. (2000) Annually dated late Weichselian continental paleoclimate record from the Eifel, Germany 1997( publ. 2000)

Quelques liens intéressants pour la publique

Lien vers un site web : quelques plantes archéologiques des forets de Haute Bretagne en France


J.M. Couderc   ( 1985) Végétation anthropogène etprospection archéologique / Anthropogenous vegetation and archaeological field survey; dans: Revue archéologique du Centre de la France  1985   Volume   24   Issue   24-1  pp. 53-61

L'homme deNéandertal utilisait des plantes médicinales; découvertes archéologiques, 2012 ( blog)

Bouby L., « La très longue durée. Restituer les pratiques agraires par la carpologie », Etudes Rurales, 153-154, 2000, p. 177-194. http://etudesrurales.revues.org/document10.html



Plateforme technique Archéologique Terrae\

 

 

No comments:

Post a Comment